Le 7 mai dernier, le Gouvernement a annoncé que l’ensemble des magasins pourraient rouvrir le 11 mai, à condition que ceux-ci garantissent la sécurité des employés et clients.

L’ensemble des commerces sont-ils vraiment concernés ? Quelles sont les mesures à appliquer pour une réouverture ? fiskaltrust fait le point pour vous aider à appréhender le déconfinement sereinement et ainsi relancer votre activité le cœur léger.

Tous les commerces peuvent ouvrir, sauf…

“Tous les commerces rouvrirons à l’exception des cafés, bars, restaurants” a déclaré le ministre de l’Economie, Bruno Lemaire, lors de la présentation du plan de déconfinement jeudi dernier.

Jusqu’ici aucune surprise; c’est effectivement ce qu’avait annoncé Emmanuel Macron suite à son entretien du 24 avril avec les professionnels du secteur de l’hôtellerie et de la restauration.

Édouard Philippe a néanmoins précisé jeudi qu’une possible reprise pour ce secteur serait réévaluée à la fin du mois.

Une rumeur circulait sur une possible réouverture des bars et restaurants le 15 juin prochain, mais celle-ci à était démenti par Bruno Lemaire. Le ministre de l’Economie a en effet précisé que “aucune date n’a été fixée” avant d’ajouter qu’il avait “parfaitement conscience qu’il y a devant nous la saison touristique, donc le plus tôt sera évidemment le mieux”. Ainsi, il est envisageable que cet été une réouverture soit possible pour les cafés, bars et restaurants.

Quelques subtilités viennent s’ajouter quant aux commerces pouvant ouvrir… Ainsi les centres commerciaux de plus de 40 000 m² sont autorisés à rouvrir, avec accord des préfets. Exception faite des centres commerciaux d’Ile de France; pour qui, toujours selon Bruno Lemaire, “les risques sanitaires nous amènent à reporter leur ouverture”. Donc pas de shopping aux Galeries Lafayette ou au Printemps pour l’instant.

Tous les commerces peuvent ouvrir, si…

Les commerces sont autorisés à ouvrir s’ils mettent tout en œuvre afin d’éviter la propagation du Covid19. Le Gouvernement a précisé que les réouvertures devaient se faire à condition de “respecter un cahier des charges strict, limitant le nombre de personnes présentes en même temps dans le magasin et organisant les flux”.

Edouard Philippe a ainsi expliqué que pour tous les commerces :

  • des files d’attente doivent être organisées afin de respecter une distance minimale d’un mètre entre les clients
  • du gel hydroalcoolique doit être mis à disposition à l’entrée des magasins ou juste avant la caisse.

Le Premier ministre a également rappelé qu’il reste essentiel de “multiplier les gestes barrières pour diminuer au maximum la circulation du virus et sa vitesse”.

La ministre du Travail, Muriel Pénicaud, a ajouté que des “guides métiers ou sectoriels co-élaborés avec les professionnels et soumis à la consultation des partenaires sociaux” sur les mesures sanitaires à appliquer dans l’ensemble des commerces sont disponibles sur le site du ministère du Travail.